Français - Port de Bayonne English - Port de Bayonne Español - Port de Bayonne
Go
Recevoir la newsletter ?
Go
Identifiez-vous...
 

Programme d'investissements 2017-2023

Imprimer - Port de Bayonne
Envoyer le lien à un(e) ami(e) - Port de Bayonne

Actualités


Programme d'investissements 2017-2023
31/01/2018

Programme d'investissements 2017-2023

Suite à la validation le 17 novembre dernier d'un avenant au contrat de délégation de service public du port de Bayonne, entre la région Nouvelle-Aquitaine et la Chambre de Commerce et d'Industrie Bayonne Pays Basque, de nouveaux moyens et investissements sont programmés en faveur de la compétitivité du port.

La région Nouvelle-Aquitaine affirme sa confiance envers la CCI Bayonne Pays Basque : un programme de 14,3 millions d'euros d'investissements a été conclu sur la période 2017-2023 

 Les objectifs et le contenu de cet accord ont été présentés à la presse  jeudi 7 décembre 2017 à la CCI Bayonne Pays Basque en présence de :

 

· Renaud Lagrave, Vice-Président du Conseil régional Nouvelle-Aquitaine, chargé des Infrastructures, des Transports de la mobilité, ·        

. Mathieu Bergé, Conseiller régional Nouvelle-Aquitaine, délégué à la Coopération transfrontalière et Eurorégion, ports et aéroports, président du conseil portuaire, ·        

. André Garreta, Président de la CCI Bayonne Pays Basque, ·        

. Georges Strullu, Vice-Président de la CCI Bayonne Pays Basque, en charge des Ports.

 

Le contenu de l'avenant n°6 au contrat de délégation de service public :

 

Le contrat de délégation de service public du port de Bayonne prévoit une clause de rendez-vous qui a été activée le 28 octobre 2016 suite aux difficultés rencontrées par les industriels du port et par conséquent par le port lui-même.

Depuis cette date, de nombreuses réunions ont eu lieu entre la région Nouvelle-Aquitaine, propriétaire du port, et la CCI Bayonne Pays Basque, concessionnaire, en vue de :            

 

. La signature d'un nouvel avenant révisant les obligations financières de la CCI pour la Délégation de Service Public,

 

· La mise en œuvre d'un plan d'investissements ambitieux permettant de conserver un port compétitif, 

        

. Le subventionnement du dragage pour faire face à ces investissements.

 

A l'issue des négociations, le Conseil Régional Nouvelle-Aquitaine et les services de la CCI ont conclu, entre autres, le plan d'actions suivant : 

         

.  Augmentation du programme d'investissements qui passe de 2,7 M€ à 14,3 M€ sur la période 2017-2023

soit +11,6 M€ intégrant notamment l'achat de 2 nouvelles grues, la réalisation de voies ferrées et la réfection de la toiture de 2 magasins de stockage à Blancpignon,     

    

. Versement par le Conseil Régional Nouvelle-Aquitaine d'une subvention annuelle de 1,670M€ sur la période 2018-2023, soit 10,023 M€ au total correspondant aux coûts d'exploitation du dragage.

 

Un avenant reprenant ces éléments a été donc été adopté le 17 novembre dernier par les assemblées de chacune des deux parties.

Ces nouvelles conditions d'exploitation permettront à la CCI d'accompagner la reprise du trafic maritime avec une perspective de + 15 % dès 2018, soit 2,680 millions de Tonnes sur la base de 2,340 millions T pour 2017.

La projection 2023, en fin de DSP, se hisserait à 3,110 millions de Tonnes, soit + 33 % vs 2017.

André Garreta a présenté les quatre piliers sur lesquels s'appuient ces projections chiffrées :

 

1.   Le démarrage de l'activité du Laminoir des Landes repris par le groupe Añon, qui vient en pur additionnel par rapport à l'ensemble du trafic portuaire actuel, soit 250 000 Tonnes envisagées dès 2018 et un objectif de près de 500 000 T de trafic dès 2022. 35 salariés ont été recrutés en local, et l'usine devrait être en marche début 2018.

Ce groupe solide attend d'être associé aux réflexions sur les investissements à réaliser sur le port (nouvelles routes maritimes, investissement en grues et quais de déchargement, connexions ferroviaires,...).

 

2.   Le retour des Hydrocarbures raffinés, qui représentent déjà cette année 70 000 tonnes et devraient atteindre 150 000 T de trafic dès 2018.

 

3.   Les vracs agro-alimentaires (Céréales, engrais -et nutrition animale dans une moindre mesure), qui vont se consolider à hauteur de 900 000 T.

Le salon professionnel Agri'Vrac initié en septembre dernier va d'ailleurs être reconduit en 2018. Il a permis de réunir 220 professionnels des branches céréales, engrais et nutrition animale à la CCI et cette forte mobilisation a confirmé l'importance de ce secteur pour le port de Bayonne qui représente près de 40% du trafic total.

 

4.   Enfin CELSA devrait conforter sa position avec un investissement à l'étude de 60 M€ dans deux laminoirs qui permettraient à l'aciérie d'augmenter significativement sa capacité de production de 650 000 t à 1,1 Mt avec un impact, à terme, de 300 000 T supplémentaires pour le trafic maritime.

 

Ces belles perspectives sont le fruit de la reprise économique et d'une forte synergie entre les acteurs du port de Bayonne : 

  

- les entreprises portuaires qui investissent dans des outils plus performants,   

  

- les équipes de la CCI qui renforcent les actions de promotion du port de Bayonne, les services aux entreprises, et réalisent des investissements structurants,   

   

et la Région qui soutient cette dynamique par la décision d'appuyer un plan d'investissement plus ambitieux. Cette synergie entre le public et le privé autour du Port de Bayonne permet de démontrer qu'en travaillant ensemble nous sommes vraiment plus forts. 

Haut de page
 
CCI Bayonne Pays Basque
Chambre de Commerce et d'Industrie de Bayonne Pays Basque - 50-51, Allées Marines 64100 BAYONNE
Port de Bayonne - Service d'Exploitation - 850, route de la Barre - 40220 TARNOS
login