cross

Commandée en 2014, la drague HONDARRA (qui signifie « sable » en basque) a été mise en service en septembre 2015 et permet depuis à la Chambre de Commerce et d’Industrie Bayonne Pays Basque, concessionnaire du port de Bayonne, d’entretenir les accès maritimes et les souilles sans avoir recours à des moyens extérieurs. Construite par le chantier espagnol Astilleros de Murueta, elle est spécifiquement dimensionnée pour le Port de Bayonne.

La drague HONDARRA

Elle mesure 62,3 mètres de long pour une largeur de 13,40 mètres et un tirant d’eau de 4,6 mètres. Son gabarit spécialement adapté lui permet d’utiliser la forme de radoub où sont réalisés ses arrêts techniques.

100% des sables dragués sont clapés en zone côtière

Pour répondre aux besoins en dragage d’entretien du port de Bayonne, ce navire met en œuvre deux techniques pour extraire les sédiments : une élinde trainante à l’embouchure (fosse de garde /chenal), dans les chenaux intérieurs jusqu’au pont Grenet, y compris la zone d’évitage et la zone d’approche de Saint Bernard et une grue à benne pour le dragage des souilles des différents quais du port.

C’est un outil crucial à demeure au service du territoire. La drague Hondarra permet de limiter l’érosion du littoral d’Anglet par le clapage de plus de 95% des sables dragués à l’embouchure au droit des plages. Depuis deux ans, 100% des sables sont clapés en zone côtière.

Vidéos sur la drague HONDARRA

Demande d’informations complémentaires



Dans la même rubrique

Validez pour rechercher ou Echap pour quitter